Eviter surtout ! Pour 3 minutes de plus ! (1)


Le 14 janvier 2017, un groupe de citoyens de Bagneux et des associations *, lançaient une pétition et formait un premier rassemblement devant la médiathèque, pour dire NON au passage d'un bus qui rognerait sur l'une de ses lisières le Parc Richelieu. Le tout pour un trajet de 3 mn plus court, en ligne droite, de la gare des 2 futurs métros au nouveau quartier des Mathurins.

Mais qu'en est-il ?

J'ai déjà tellement écrit sur ce sujet, tellement bataillé dans la sphère qui est la mienne, celle du conseil municipal et du bureau municipal qui réunit le maire et ses adjoint-e-s... j'ai respecté mon devoir de réserve, tant que les choses n'ont pas été tranchées. Si cela vous intéresse vous trouverez tout ICI, en ce qui concerne mes déclarations en conseil municipal, et , et encore ici ou ici, en ce qui concerne diverses notes

Le parc Richelieu fait 2,1 ha soit 21000 m2 et on en prend 800 m. Certes ! c'est peu, mais surtout cela change l'ambiance paysagère du site. Je n'ai rien contre les bus même articulés - comme ce sera le cas certainement - mais il se trouve que ce parc urbain n'est actuellement bordé que par une seule avenue à circulation importante. (voir la tribune du groupe EELV de janvier 2017) ICI

Malgré une taille relativement modeste, il est de ce fait comme un havre de calme (dans lequel les enfants crient beaucoup à la sortie des écoles et c'est bien !), inespéré à 3,5 km de Paris, et surtout pour les années à venir, situé comme il l'est au cœur d'une ville dense comme le sera Bagneux dans les années 2020-2025.
Le parc Richelieu, accueille de plus 3 services publiques importants : La Médiathèque, La Maison de la musique et de la danse, La Maison des arts. cf toujours la même tribune du mois de janvier 2017). Tous les balnéolais sont amenés un jour ou l'autre à s'y rendre... Et ils apprécient.

Les 800 mètres séparés du parc par la création de la voie réservée aux bus, seront "compensés" à l'intérieur de la nouvelle enceinte du parc qui inclura le parvis - minéral aujourd'hui - de la médiathèque et ses abords, qui en plus des 800 m "compensés", seront eux améliorés, retravaillés.
Oui, les choses sont prévues de bonne manière ! (Même si les surfaces compensées ou "améliorées" ne sont pas encore définies avec assez de précisions cf article du Bagneux infos de février 2017 Il faut le dire aussi ! Et ne pas empoisonner le débat avec des propos quelquefois venimeux !
Ce n'est pas ma conception de la politique ! La réalité est souvent suffisamment triste, pas la peine d'en rajouter !

Mais le jeu en vaut-il la chandelle
L'équilibre y est-il ?

Entre une partie du financement de ces nouveaux espaces - certes pris en compte dans l'équilibre financier du promoteur du nouveau quartier des Mathurins qui y participe, et la perte d'un calme qui fait partie d''un paysage patrimonial, biens communs de la ville ?

La perte d'une partie de l' ADN de Bagneux ?
Car Bagneux est apprécié et connu pour ses espaces verts, et pour ce parc particulièrement ! Pour 3 mn de temps de trajet de bus en moins ?
Que vaudront ces 3 minutes dans 10 ans, dans 20 ans, tandis que nos habitudes de mobilités seront transformées par la "mobilité numérique" et surtout par la nécessité de ne pas commencer le travail le matin, tous à la même heure. Même augmentés, les transports en commun ne supporteront pas, avec la densité accrue de la population en Île de France, de transporter tout le monde à la même heure... et les habitudes des temps de trajet vont s'en trouver modifiées. Une certaine souplesse va s'instaurer. regardons aussi la réalité : nous souffrons tellement ici, de vivre à la seconde, à la minute près !

Cette nouvelle mobilité est déjà pensée par les spécialistes des transports en commun !
Pardon, mais pour moi le promoteur a courte vue (voir ce que j'ai déjà écrit ici...) Pourquoi toujours souscrire à un modèle économique qui nous mine sans nous rendre plus riches ! Nous ne sommes pas sûrs du tout que ces trois minutes de moins feront venir "un grand compte", en clair un siège social qui doit participer fortement au 4000 emplois espérés sur le site des Mathurins, tandis qu'au pied des métros, les bureaux seront déjà très nombreux ! Non, sur le site des Mathurins, il faudrait se tourner vers des sociétés innovantes, qui ne craindraient pas 3 mn de plus ou de moins, en bus, qui ne craindraient pas les vélos, les trottinettes et tout autre engin de mobilité active qu'on imagine pas encore, pour se rendre sur d'un site d'une qualité paysagère exceptionnelle ! Pour y travailler - et pourquoi pas y vivre puisque des logements s'y construisent dans le même temps...

Alors , on me dit, que le sud de la ville situé loin des métros a besoin d'être désenclavé. Mais bien sûr ! D'ailleurs, et pour le nouveau quartier des Mathurins et son lycée, et pour les quartiers situés plus au sud, l'arrivée des métros va offrir de nouveaux trajets de bus, des passages plus fréquents, qui devront mailler plus encore la ville qu'aujourd'hui.
Ainsi le bus pourrait passer avenue Albert Petit (qui sera de toutes façons être desservie ), par l'avenue Pasteur et Paul Vaillant-Couturier, ou bien par l'avenue Henri Barbusse, pour desservir le nouveau quartier des Mathurins, qui ouvert, va enfin désenclaver le sud de la ville. Une nouvelle ligne devrait relier les métros à la gare de Robinson, en passant par le sud de Bagneux. il est évident que plusieurs bus devront passer par le quartiers des Mathurins et de fait mieux relier le nord au sud de la ville.

On me dit que La Maison des arts et la RPA ont besoin d'être mieux desservies. Mais bien sûr ! Mais un arrêt, avenue Albert Petit, juste en face, à deux pas de la résidence pour personnes âgées a le même impact !

Non, toute la différence, est de savoir si l'on préserve cet espace vert et patrimonial de la ville (La Maison de la musique et de la danse est en partie classée monument historique, où si l'on privilégie un trajet de bus en ligne direct vers les Mathurins, pour un gain de 3mn.

Il faut dire aussi très simplement que les oiseaux sont moins gênés par le passage d'un bus (qui même électrique ou au biogaz produira toujours des bruits de roulement), que les riverains (mais quid des personnes âgées de la résidence qui est frôlée par le bus au point qu'ils ne pourront se croiser à l’aplomb du bâtiment ?)
Cependant les avenues sont faites pour être circulées - et améliorées, équipées de revêtement limitant le bruit et les vibrations, entretenues - et les parcs sont un bien commun précieux, le jardin de ceux qui n'en n'ont pas ! Une respiration indispensable à la ville durable de demain matin...

Marie-Hélène Amiable a lancé une idée qui permettrait de sortir par le haut de cette question épineuse : prolonger la ligne 4 jusqu'à la gare de Robinson à Sceaux ! Et cette idée prend forme, intéresse la RATP.
Ce serait la solution ! Y compris pour aider à résoudre le nœud du problème des transports autour du quartier des Mathurins, celui du RER B, complètement saturé ! La prolongation de la ligne 4 jusqu'au nord de Bagneux, ni suffira pas ! Tandis que la colline des Mathurins, très pentue au sud, serait durablement "désenclavée" par le tunnel d'un métro qui la relierait à Robinson, au delà de la ville.


Raison de plus pour donner du temps au temps, ne pas se précipiter ! La construction de la totalité du quartier des Mathurins est à horizon de 10-15 ans environ.
Raison de plus pour préserver ce havre de calme, car avec le métro nombreux seront les nouveaux habitants à vouloir venir en profiter à Bagneux.

Ce parc est comme un cœur, qu'il faut irriguer avec de nouveaux transports en commun, mais dont il ne faut pas écorner une pointe qui risquerait de l'amoindrir au delà de ce que l'on prend en mètres carrés. Il sera vite trop petit d'ailleurs !

Et que dire de la Maison des arts dont un mur - pas un mur de clôture - non le mur de la maison serait longé de très prés par un bus articulé...
Baisse qualitative du paysage et du confort du public.

Alors au delà de mon droit de réserve que j'applique toujours - mais mon avis est connu de mes collègues et du maire, je me suis exprimée clairement et plusieurs fois, y compris lors du conseil municipal du 31 janvier 2017 (abstention des deux élu-e-s EELV, sur l'approbation de l'enquête publique concernant le schéma de voirie du futur quartier des Mathurins) je vous dis :

"Participez au débat : signez la pétition

Pour ma part, pas d'erreur, je suis toujours à côté de cette majorité municipale, et pas "contre".

Mais je suis convaincue, que la ville de demain plus dense plus peuplée a besoin du calme et de la verdure de son parc Richelieu, amélioré, valorisé, et sans autobus !

Les enfants doivent toujours pouvoir en sortir en passant les grilles sans risquer de voir un bus arriver trop vite. C'est un luxe, c'est celui de ce parc, aujourd'hui et DEMAIN ! Ici à bagneux, dans une ville populaire ! Le luxe du calme et des rues piétonnes ou au larges trottoirs ne doit pas seulement être réservé aux villes riches !
Et d'ailleurs, quelles sont les communes qui osent sacrifier des mètres carrés de parc - même peu - pour faire passer un bus ? Alors que dans le même temps, nous construisons deux écoles chacune dans un parc de la ville !

Mais la démocratie c'est la confrontation d’idées, et je respecte celles et ceux qui ne pensent pas comme moi ! Cependant que mon engament écologiste me donne la conviction et me pousse à prendre fortement parti sur cette question ! Même si ma position est aujourd'hui minoritaire au sein de la municipalité, je continuerai de dire que je ne partage pas les orientations concernant le passage de ce bus !

Et puis, je tombe de Charybde et Scylla, car dans le nouveau quartier des Mathurins il est prévu de couper en deux le nouveau parc... par une voie de bus.... Sauf si le métro peut-être ?
Pas d'accord non plus !

Nous devons protéger la nature en ville. Nous devons la protéger, pour les services écologiques qu'elle rend, dépollution, rafraîchissement, mais aussi pour la qualité de vie de ses habitants, calme et beauté des lieux. C'est vital !
C'est mon engagement pour cette ville, tandis que je partage fortement l'engagement solidaire et social du maire et de son équipe.

Pascale Méker
Secrétaire du groupe EELV et citoyens de Bagneux.

*Collectif d'associations locales, culturelles et environnementales




Pascale Méker
Pascale Méker
Pascale Méker
Maire-Adjointe de Bagneux,
en charge de l'Espace public et du Patrimoine, et de la voirie
Europe - Ecologie - Les verts.

Conseillère communautaire déléguée de Sud de Seine, en charge de l'Environnement/développement durable/agenda 21, jusqu'en 2015.
Conseillère territoriale de Vallée Sud Grand Paris depuis 2016


Recherche



Rss Rss

Partager ce site