Eviter surtout ! (2)


Le 15 février 2017, Marie-Hélène Amiable, a adressé une lettre ouverte à tous les habitants de la ville, dans laquelle elle privilégie le trajet de bus passant par le parc Richelieu. Vous pouvez la lire en pièce jointe en bas cette note.

Nous n'avons pas changé d'avis !
Mais nous n'imaginons pas pour autant, et pas une seule seconde que la maire de Bagneux souhaite sciemment abîmer le cadre de vie de Bagneux, en supprimant des espaces verts.
Mais oui, nous avons une différence d'appréciation ! Un vrai débat politique s'instaure !

Tout est question d'équilibre !
Pour un certains nombre de citoyens et d’associations, et pour les élu-e-s écologistes du conseil municipal, il apparaît que le cadre patrimonial du parc Richelieu, serait dénaturé par le passage du bus. Et que les 3 mn de moins invoquées pour créer ce trajet ne nous nous semblent pas une justification suffisante. Surtout dans un temps où nous allons construire deux écoles dans des parcs existants. (ce qui n'est pas la même chose que de créer des parcs autour de nouvelles écoles...)
Voir les notes suivantes ici

Et regardez cette vue du parc, on l'on comprend parfaitement la qualité de son calme due à la présence d'une seule avenue circulée sur l'une de ses lisières. Il ne s'agit pas seulement de 795 m2 soustraits, mais de la qualité d'un paysage qui serait bouleversé, en particulier pour la perspective depuis le parvis de la Maison de la Musique et de la Danse, bâtiment classé en partie, et pour la Maison des Arts avec son délicieux jardin, qui verra le bus passer au ras de ses murs et de sa grille d'entrée. Le fait que la médiathèque, et ses abords qui sont déjà pour partie un espace vert (2 460m2 dont 430m2 véritablement créés "en compensation" sur son parvis ) entrent dans le parc - ce qui est une très bonne idée effectivement - ne compensera pas ces désagréments. ...

Il semble également que la qualité du parc de 2,5 ha (taille équivalente au parc Richelieu + le jardin de la Maison des Arts) prévu dans le nouveau quartier des Mathurins qui sera très dense, serait très altérée par le passage d'une voie de bus au milieu : nous aurions au final deux petits parcs...

Nous ne pouvons partager cette vison future de Bagneux, ou trois minutes sur un trajet de bus comptent à ce point là ? D'ailleurs, ces trois minutes de moins seront-elles vraiment au rendez-vous ? Rien n'est moins sûr ! Pourquoi ce passage étroit où les bus ne pourront se croiser, ne verrait-il pas plusieurs fois par jours, les bus s'attendre pour que l'un, puis, l'autre passe...On peut voir cela actuellement plusieurs fois par jour rue de Fontenay à la sortie du rond-point situé à l'entrée de Bagneux, dans une voirie beaucoup moins contrainte ! Qui peut assurer aujourd'hui que ce passage suffira a absorber les ralentissements éventuels accumulés depuis la gare de Robinson en direction du terminus de la ligne 4 et de la ligne 15 ?
Ces trois minutes seront-elles bien réelles !

Sans compter comme dit tant de fois déjà, que l'usage des transports en commun en 2025 aura évolué au vu de l'accroissement des habitants, et qu'il faudra bien que les trajets domicile/travail nous permettent d'absorber trois minutes d'écart, en plus ou en moins, sur des temps de trajets plus ou moins longs selon l'heure de la journée ! Sinon, la vie déjà très stressante en petite couronne aujourd'hui, deviendrait encore plus impossible ! Pourquoi construire l'avenir sur une telle projection, sur une telle spirale ?

Au contraire, essayons de penser et de créer une proposition pour un avenir plus durable ! Y compris dans l'aménagement de la ville ! Et lorsque nous serons 50 000 habitants, les quelques mètres carrés de calme et de verdure sauvegardés, dans la ville dense et intense, représenteront une qualité de vie importante, indispensable, bien plus, que 3mn de moins sur un trajet de bus...

Vous retrouverez tous nos arguments dans la note qui suit.
Et d'autre viendront certainement :
- comment empêcher les voitures d'emprunter cette voie, réservée normalement exclusivement aux bus ?
- La limitation à 20km/h ? serait-elle suffisante pour préserver la sécurité des enfants ? (il s'agit d'un bus articulé )
- Ne pourrait-il pas rouler au GNV plutôt qu'à l'électricité ? (La solution hybride diesel/électricité n'est pas pérenne et a peu de chance de subsister en 2025...) ; mais une propulsion non polluante n'empêchera nullement les bruits de roulement et de freinage, même avec un revêtement très soigné.

Pascale Méker
Secrétaire du groupe local EELV de Bagneux.


Pascale Méker
Pascale Méker
Pascale Méker
Maire-Adjointe de Bagneux,
en charge de l'Espace public et du Patrimoine, et de la voirie
Europe - Ecologie - Les verts.

Conseillère communautaire déléguée de Sud de Seine, en charge de l'Environnement/développement durable/agenda 21, jusqu'en 2015.
Conseillère territoriale de Vallée Sud Grand Paris depuis 2016


Recherche



Rss Rss

Partager ce site