Une fois de plus, des élu-e-s, des citoyens et des citoyennes essaient de secouer la vieille sphère politique qui capte notre démocratie..


Chantiers d'espoir c'est ici
http://chantiersdespoir.fr

"Cet appel et le processus qu’il initie sont nés de l’urgence de reconstruire une perspective commune face aux inégalités qui explosent, à la stigmatisation, au déclassement et à l’abandon organisé de franges entières de la population…

Comment un Président élu avec la force de 17 millions de voix a-t-il pu mettre en œuvre une politique qu’il dénonçait hier ? Comment une partie de la gauche, qui affirmait pourtant un idéal de changement, de progrès social et de justice, a-t-elle pu à ce point tourner le dos aux exigences qui l’ont portée au pouvoir ?

Nous voulons dépasser la résignation et proposons d’échanger pour construire ensemble un autre chemin collectif. Un chemin dans lequel le progrès humain sera possible pour nous, pour les générations futures.
"

Sans être révolutionnaire ou violent, il est des moments où il faut prendre ses responsabilités, redonner de la couleur, comme le dit ce texte, aux engagements. On ne peut dire et faire le contraire à la fois, sans blesser profondément notre démocratie. Il est moins grave de se tromper, puis de dialoguer, d'ajuster ses positions, grâce à de vraies confrontations d'idées "libres et non faussées", de choisir dans la clarté issue du débat, plutôt que de rester caché derrière des mots vides.
Il faut agir.

"Le vent se lève ! . . . il faut tenter de vivre "!
Paul Valéry, Le Cimetière Marin.

J'ai signé.



Pascale Méker
Pascale Méker
Pascale Méker
Maire-Adjointe de Bagneux,
en charge de l'Espace public et du Patrimoine, et de la voirie
Europe - Ecologie - Les verts.

Conseillère communautaire déléguée de Sud de Seine, en charge de l'Environnement/développement durable/agenda 21, jusqu'en 2015.
Conseillère territoriale de Vallée Sud Grand Paris depuis 2016


Recherche



Rss Rss

Partager ce site